Le parcours du combattant d’une future mariée

Étant une future mariée, je vais vous conter mon parcours jusqu’au D-Day!

Etre une jeune femme de 26 ans, ayant un cdi et un chéri, jusque là tout va bien. Mais voilà Monsieur a fait sa demande en mariage et maintenant, à 7 mois du grand jour, le parcours du combattant commence.

Déjà on a choisi un thème et pas n’importe quel thème: Le Japon. (Bah oui je ne suis pas rédactrice pour Oh My Geekettes pour rien) Mais voilà c’est là que les difficultés commencent!

En effet, choisir un thème est à la mode en ce moment! Demandez à vos parents, en leur temps les thèmes ça n’existait pas! Donc le Japon, c’est bien c’est beau mais avoir ce raffinement pour la déco de la salle, les faire-part, la robe, le costume, etc… Bah ce n’est pas aussi simple!

La déco de la salle, on a bien pensé à des ombrelles (oui oui très original je sais…) mais voilà c’est devenu hors de prix! Du coup, on se rabat sur les couleurs du drapeau du japon (blanc et rouge, je précise on sait jamais). Du coup pour le déco de la salle en elle-même on mettra des pompons en feuille de soie qui est à la mode mais ça se corse pour la déco des tables! Il y aura bien sur un chemin de table rouge mais après? on mettra des poupées Kokeshi (même si ce n’est pas forcément donné…) et on agrémentera avec ce qu’on trouvera au fur et à mesure.

La déco c’est une chose mais c’est une partie infime du travail à fournir, il y a aussi les faire-parts et c’est pareil, il ne faut pas que ça fasse kitch! Le japon c’est élégant alors si on sort un truc avec Hello Kitty ça va pas le faire…

Une fois cela réglé, il y a « La Robe » à trouver! Pour ma part j’ai été chez Pronuptia avec mes deux témoins et ma maman. On s’est un peu pointé à l’arrache sans prendre rendez-vous, mais voilà moi c’était au mois de juillet donc ce n’était pas encore le rush des futures mariées en folie cherchant The Robe. Nan le rush c’est en ce moment, d’octobre à décembre. En effet la nouvelle collection vient de débarquer! Alors un conseil, si vous voulez acheter votre robe dans cette période prenez un rendez-vous! Sinon vous risquez d’attendre longtemps!
Durant l’essayage, prévoyez d’être bien épilé! Surtout les aisselles, ça fera plus classe!

Et prenez de l’eau! En effet pour ma part, j’ai essayé pas moins d’une dizaine de robe. Il ne faut pas se fier au apparence, ces jolies robes sont une vraie torture à essayer! (Bon ok j’exagère un peu…) En réalité elles sont très épaisses, je ne sais pas combien de mètre de tissu il faut mais c’est énorme. De plus, elles sont loin d’être légères. Du coup au bout de 10 robes enfilées, vous êtes en nage!Et puis demandez aux personnes présentes de penser aux mouchoirs, en effet quand vous trouvez « La Robe » l’émotion vous submerge (ou la fatigue, j’ai encore un doute…) et vous versez votre petite larme!

Qu’est-ce qui va avec la robe ? Les chaussures! Et ça c’est une autre paire de manche.
Personnellement j’aime pas les chaussures au bout pointu! Mais voilà dans les boutiques de mariée, ils ne vendent que de ça! Alors direction Chaussland, La Halle aux chaussures, Etam, Eram, etc… Mais en vain. Puis une collègue me conseille Besson et là je trouva mon bonheur! Des chaussures au bout rond, version salomé et couleur ivoire comme ma robe! Pour un prix des plus modestes (40€), perfect! De plus ils ont tous les styles, bout rond ou pointu, petit ou grand talon.

Pour les hommes ce n’est pas forcément moins compliqué mais il y a moins d’accessoires. Mon homme a trouvé son costume un peu par hasard en faisant un tour dans les Galeries Lafayette à Paris. On en repère un chez De Fursac et là c’est le coup de foudre. Super coupe, super couleur (bleu marine), bien taillé! Bref impeccable et là on découvre qu’il y a même une boutique dans Rouen, que demander de plus !

Après pour ce qui est de la chemise, il suffit de faire le tour des boutiques. Les chaussures, ça se trouve dans n’importe quel magasin spécialisé. Reste les boutons de manchettes, la cravate ou lavallière et le veston si besoin est. Et là par le plus grand des hasards, enfin presque j’allais payer une partie de ma robe chez Pronuptia, mon homme regarde les vestons avec un de ses témoins et là il en trouve un magnifique couleur bordeau! (ce qui se marie bien avec le bleu marine).

Ni une ni deux, un rendez-vous est fixé avec la vendeuse pour qu’elle est les trois dans les bonnes tailles. Et oui en effet mon homme et ses témoins auront le même veston!

Une autre partie super importante du mariage: La salle de Réception! Et pour ça je vous conseille d’aller faire un tour dans les salons du mariage. En effet, nous y sommes allé l’année dernière à la même époque à Rouen et nous recherchions avant tout un traiteur. On fait donc le tour des stands et là on tombe sur un prestataire qui tenait une salle qui nous plaisait bien. MAis voilà le prix: 3000€ pour le week end, sans comprendre la location des tables, chaises et vaisselles. Puis on se retrouve sur le stand de Coisy, un traiteur que mon père apprécie et l’hotesse me dit alors qu’elle a également une salle où ils font des réceptions.

C’est un bon petit pavillon dans le pur style normand et pour un prix totalement abordable (par rapport aux autres surtout): 960€ pour le week end avec tables, chaises et nappes compris et la vaisselle est compris avec le traiteur! Donc salle réservée!

En parlant du traiteur, nous avons le repas test le 26 novembre que je vous décrirai dans le prochain épisode !